0%

[Preview] Prey

Etes-vous prêt à survivre...

0

Il y a quelques semaines, j’ai été invité dans les locaux de Bethesda Software à Paris pour tester leur nouveau jeu Prey. Il s’agit du nouveau bébé du studio français Arkane Studio. On leur doit la génialissime licence Dishonored…

LE REBOOT DE PREY…

Je pars à l’inconnu pour ce hand-on de Prey. Je n’ai pas vu beaucoup de gameplay sur le jeu et sa communication n’était pas l’une des meilleurs. Il y a eu de nombreux déboires tout le long du jeu. A l’origine, Arkane Studio travaillait sur Prey 2. Développé au départ par Human Head Studio, les papas du premier Prey, les développeurs français ont fait table rase et ont recommencé le travail à zéro.

En 2014, Pete Hines vice-président de Bethesda Software annonce annulation de Prey 2. Puis en 2016, Bethesda Software annonce le reboot de Prey, sorti en 2006, par Arkane Studio .

Preview Prey

L’attaque des mimics

LA CHANCE  DE POUVOIR JOUER SUR LES DEUX DÉMOS…

J’ai joué pas moins de 3 heures à ce reboot de Prey. Je voulais en profiter au maximum et j’ai eu la chance de pouvoir jouer sur les deux démos disponible grâce à la gentillesse de Bethesda Software au point d’être l’un des derniers à sortir des locaux. Le jeu tournait sur PC et j’étais l’un des seuls à jouer à la manette.

La première démo nous plonge dès les premières minutes du jeu. On peut choisir un homme ou une femme, mais c’est purement cosmétique, car ça ne jouera en rien sur le scénario. Esthétiquement, Prey est très joli et on ressent la patte graphique d’Arkane Studio surtout au niveau des personnages avec des visages déstructurés. Sur certains passages, j’avais l’impression de revoir Mirror’s Edge Catalyst avec des espaces très épurés donnant une impression futuriste, mais bien plus détaillés.

Preview Prey

Prey propose des choix multiples

UN MIMIC PRÊT A VOUS SAUTER AU VISAGE…

Je ne vais pas vous parler de la mise en scène du début jeu, car j’aimerai que vous profitiez pleinement de l’excellent travail créé par Arkane Studio. Prey est un FPS à la sauce Half Life. Ce qui surprend dès les 10 premières minutes du jeu est l’atmosphère angoissante dégagée par le jeu, habillement orchestrée par une bande sonore stressante.

Suite à une expérience ayant mal tournée, Morgan Yu va devoir fouiller les moindres recoins de la station Talos afin de découvrir la réalité. Bien sûr pour pimenter le tout, des “mimics” sont aussi de la partie. Une sorte de matière organique en forme de crabe qui apparait et disparait et qui a tendance à tuer tous les humain. De plus, les mimics ont la fâcheuse manie à vous faire sursauter de votre chaise, car il se cache un peu partout et peuvent même se transformer en objet quelconque. Par exemple, vous rentrez dans une pièce et vous les voyez se transformer en un clin d’œil en tasse de café. Par chance, vous pouvez adopter une stratégie pour les tuer. Si vous n’avez rien vu, il faudra bien observer la pièce. Le moindre objet qui n’a pas à être là peut être un mimic prêt à vous sauter au visage ! Les mimics ont aussi une jauge de détection. On pourra alors jouer furtivement afin d’éviter certains monstres.

Preview Prey

La patte graphique d’Arkane Studio

ARKANE STUDIO A POUSSÉ LA NARRATION AU MAXIMUM…

Pour les abattre, au début vous aurez une simple clé à molette, puis ensuite vient le traditionnel fusil à pompe, 9 mn et le GLOO Canon. Celui-ci est très intéressant, il tire une sorte de mousse expansive permettant de ralentir ou d’immobiliser les ennemis afin de les achever à coups de fusil à pompe ou de clé à molette pour les économes. Personnellement, je vous conseille cette dernière méthode, car les munitions se font rares dans la station Talos. Cette arme a aussi un double emploie, car on peut aussi tirer sur les murs afin de créer un escalier artificiel et récupérer de nombreux items cachés. A la fin de la première démo, j’avais même réussi à trouver un pistolet en mousse du style Nerf. Vous ne ferez aucun dégât, mais cela vous permettra de distraire l’ennemi et de prendre un autre chemin. J’ai aussi trouvé des tourelles de défense transportable. Je les posais à certains endroits stratégiques afin de ne pas être pris à revers.

Dans Prey, vous allez aussi trouver de nombreuses informations que ce soit dans des mails ou des post-it posés un peu partout, permettant de trouver certains codes d’accès. Les codes sont automatiquement sauvegardés. Quand vous arrivez devant la porte en question, le code s’affichera jusque à côté du clavier. En voyant tout ça, on remarque qu’Arkane Studio a poussé la narration au maximum et espérant que le scénario nous tient en haleine. Par contre, tout le long des deux démos, j’ai rencontré peu de personnes simplement des communications téléphoniques. J’espère qu’on va voir tout de même un peu plus de PNJ, car on se sent un peu seul au monde dans la station Talos.

On aura aussi de nombreuses missions secondaires ou des objectifs facultatifs lors des missions principales. Sur la démo, on avait même la possibilité de délivrer ou non un prisonnier, mais aucune idée si ça joue sur le scénario. Par contre, ce prisonnier m’a ouvert la salle d’armes et de récupérer de nombreux items.

Preview Prey

Morgan Yu ne va pas se laisser faire

CES CUBES PERMETTENT DE CRÉER DIVERS OBJETS…

Il y a aussi de nombreux objets à ramasser et se stockeront dans votre inventaire. Attention, celui-ci n’est pas illimité. Il fonctionne sous forme de cases. Par exemple, un fusil à pompe prend plus de place qu’une grenade. Par contre, des coffres sont dispersés un peu partout permettant de stocker les choses qui ne vous servent pas à la manière d’un Resident Evil.

On peut mettre divers éléments sur les touches du pavé directionnel de la manette comme raccourci. Par contre, la lampe prend déjà un emplacement. Sur la démo, il était impossible de l’enlever. A voir dans la version finale. En fin de compte, il restait que 3 raccourcies. Personnellement, je prenais le GLOO Canon et la clé à molette, car le GLOO Canon seul ne sert pas à grand-chose. Il me restait simplement un raccourci et il y avait encore les grenades, mais aussi sur la deuxième démo les pouvoirs psychiques. Bref, vous comprenez que c’était assez galère…

Par rapport aux objets que vous ramassez, ils peuvent être recyclés dans une machine appelée “recyclage”. Celle-ci va créer des cubes de matériaux. Vous pourrez aussi en trouver un peu partout dans la station. Ces cubes permettent de créer divers objets dans la machine “fabrication”. Par contre, pour créer certains de ces objets, il faut trouver les plans adéquats.

Preview Prey

Il sera possible de sortir de la station TALOS

UN APPAREIL QUI INJECTE UN SÉRUM…

Pour mener à bien votre mission, vous aurez un arbre de compétence très complet permettant de vous faciliter la tâche à certains endroits. Les points de compétence se gagnent en trouvant des neuromod. Il s’agit d’un appareil qui injecte un sérum dans votre globe oculaire. Par exemple, si vous utilisez vos points en force physique, vous pourrez déplacer certains objets lourds qui vous bloquent le passage. Bien sûr, on pourra passer par un autre chemin, mais ça sera plus compliqué. Vous aurez toujours une multitude de possibilités pour arriver à vos fins. En voyant tout ça, on ressent le savoir-faire d’Arkane Studio comme dans Dishonored.

Dans la deuxième démo, j’avais accès à certains pouvoir psychique, mais voilà il faut trouver un juste milieu, car plus vous partez dans les compétences surnaturelles, plus les mimics seront agressives envers vous. Vous n’aurez pas accès à toutes les compétences de suite, même si vous avez assez de points pour les débloquer, car il faudra scanner un maximum de mimics grâce au casque psychoscope. Cela peut faire penser à Aloy et son focus dans Horizon Zero Dawn, car en scannant, on peut trouver les points faibles des ennemis.

8
Très bon
[Preview] Prey
Etes-vous prêt...
Je suis vraiment enthousiasmé par cette prise en main de Prey. Arkane Studio a bien pensé son jeu en proposant de multiples possibilités donnant une narration et un gameplay très complet. Après il reste de nombreux points d’interrogation, car Prey est un jeu très riche et j'espère qu'il sera bien pensé à la manette. Maintenant, il faut attendre le 5 mai prochain...