0%

[Test] FATED: The Silent Oath

La réalité virtuelle chez les Vikings...

1

Alors que j’ai été emballé par le trailer, je me suis lancé dans l’aventure de FATED: The Silent Oath. Le jeu a été développé par Frima Originals, un développeur québécois. On leur doit des jeux comme Chariot, Nun Attack, Zombie Tycoon et A Space Shooter…

J’AI FINI EN 1 HEURE ET 12 MINUTES…

FATED: The Silent Oath est un jeu VR qui nous plonge dans l’époque des Vikings. Vous êtes un père qui doit protéger sa famille contre des géants des terres anciennes. Le scénario est sympa et joue sur la corde de l’émotion. Le jeu est coupé en cinq chapitres et les développeurs annoncent une durée comparable à celle d’un long métrage. Malheureusement, le jeu est trop court, car je l’ai terminé en 1 heure et 12 minutes.

Visuellement, FATED: The Silent Oath est très joli avec son style cartoon et une impression de World of Warcraft. Les décors extérieurs sont assez pauvres, mais dès qu’on atteint la grotte l’univers nordique fait son petit effet. Par contre, l’animation dans les phases de dialogue doublée en français reste robotisée et gâche l’ambiance générale du titre.

Test FATED: The Silent Oath

Une petite balade en famille

 

RÉDUIRE L’EFFET DE VERTIGE…

En fin de compte, on ne va pas faire grand chose dans le jeu, car on va principalement se balader d’un point A jusqu’à un point B, tirer 3 flèches, effectuer une course de chariot et résoudre quelques énigmes très simples. Frima Originals veut donner une sensation de liberté dans le scénario, car il faudra répondre par oui ou par non en hochant la tête. Malheureusement, les choix n’influenceront pas le scénario.

L’effet vomissement est aussi de la partie comme sur un Robinson : The Journey. Pour réduire cet effet, Frima Originals a inclus quelques bonnes idées comme le paramétrage de l’angle de rotation de la caméra, mais aussi le guide de confort. Il s’agit d’objets qui se mettent sur l’écran afin de réduire l’effet de vertige.

3
Mauvais
[Test] FATED: The Silent Oath
La réalité virtuelle chez les Vikings...
En fin de compte, j'ai été très déçu par FATED : The Silent Oath. Certes, la narration est assez bonne, mais le jeu est bien trop court pour en profiter pleinement. De plus, les phases de gameplay sont vraiment trop simples et pas assez prenantes...