0%

[Test] Watch Dogs 2

Des hackeurs au soleil...

0

Alors que j’ai à peine commencé le premier opus, j’ai eu la chance de pouvoir jouer au deuxième opus et vous donner mon avis. Au revoir la noirceur de Chicago et bonjour le soleil de San Francisco… pari osé de la part d’Ubisoft Montréal… Bienvenue sur Watch Dogs 2 !

Dans Watch Dogs 2, vous jouez le rôle de Marcus Holloway. Accusé à tord par le nouveau ctOS, le ctOS 2.0, Marcus va essayer d’atteindre les serveurs de Blume Corporation afin d’effacer ses données. Pendant sa tentative, Marcus va faire connaissance avec le groupe DedSec et s’allier avec eux afin de stopper la montée en puissance de Blume Corporation dans tous les domaines…

Le scénario de Watch Dogs 2 est assez linéaire. Il faut dire que le jeu ne gagne pas énormément de points de ce côté là. Le personnage de Marcus est bien trouvé, même si on aurait aimé en savoir un peu plus sur son passé pour s’attacher au personnage. Bon, il n’a pas ce côté mystérieux d’Aiden Pearce, mais j’ai bien aimé son relationnel avec ses amis. Quand aux autres personnages du groupe DedSec, certains arrivent à sortir du lot comme Wrench. Par contre, le méchant Dušan Nemec manque totalement de charisme.

Test de Watch Dogs 2 sur PS4

En piratant, vous aurez accès à de nombreuses choses

IL N’EST PAS POSSIBLE DE DÉPLACER LES CORPS…

Le gameplay de Watch Dogs 2 est intéressant sur le papier, mais quand on y joue, on ressent une certaine lassitude… Il y a différentes techniques pour mener à bien sa mission. Soit on se la joue furtif en piratant un maximum de choses au point de ne même pas se déplacer ou on se la joue action avec armes à feu… Même si les développeurs nous proposent différentes armes à feu, je les trouve inutiles et incohérentes avec la philosophie du personnage. Je vous conseille de vous la jouer furtif sinon vous allez mourir de nombreuses fois… Par contre, j’ai été étonné qu’il n’est pas possible de déplacer les corps des ennemis. En fin de compte, on fait toujours la même chose en piratant divers éléments avec l’aide ou non de notre RC Jumper (véhicule radiocommandé) ou de notre drône… inutile à mon goût…

Ubisoft a ajouté plein de choses dans Watch Dogs 2. On a des courses de drones, karts, bateaux… On peut acheter, louer des voitures et bateaux. On peut même faire plusieurs jobs pour gagner de l’argent. Il existe un paquet d’applications sur votre téléphone pour s’amuser comme ScoutX pour prendre des photos des endroits spécifiques. En fin de compte, après avoir terminé le jeu, je remarque que toutes ces choses mises en place par les développeurs ne servent à rien, car on ne les utilise peu ou pas… Comme par exemple, les courses de bateaux ne sont pas mises en avant dans le scénario, voir pire comme les prêteurs à gage dont on ne parle pas du tout… On peut continuer comme ça longtemps comme les gangs qui s’en mettent plein la tronche, mais à la fin du jeu, tu remarques qu’ils ne servent pas à grand chose et deviennent superficiels dans le gameplay. Pour résumer, j’ai fini le jeu avec une 20taine d’heures au compteur en finissant toutes les missions solos et quasiment toutes les missions secondaires.

Test de Watch Dogs 2 sur PS4

La ville de San Francisco est extrêmement vivante

JE ME SUIS PRIS UNE CLAQUE TECHNIQUE…

Ubisoft a créé une ville de San Francisco extrêmement vivante. Chaque personnage vaque à ses occupations d’une façon réaliste. Je me suis pris une claque technique surtout en comparaison avec Mafia 3. On peut voir les flics débarquer avec gyrophare et mettre une personne en joue, des jeunes faisant la fête devant leur école… C’est impressionnant ! Par contre, Ubisoft s’est totalement planté sur la conduite des voitures avec une prise en main arcade. Les développeurs rajoutent quelques clins d’œil comme l’entreprise Nvite qu’on peut facilement comparer à Facebook et Nuddle avec Google. Sur la partie musicale, on va trouver pas mal de choses. Il y a plusieurs styles de musique, donc il n’y en a pour tous les goûts. Globalement, j’ai apprécié.

Un mode multijoueurs est aussi de la partie. Il s’agit d’un mode seamless qui veut dire qu’il est associé dans le solo. Pendant que vous jouez, un autre joueur peut venir dans votre partie pour vous pirater, ou faire des missions en coopération ou missions de chasseur de prime. Heureusement, il est possible de désactiver ce mode multijoueurs afin de jouer tranquillement. Personnellement, je n’ai pas passé énormément de temps, car ces modes de jeu sont soporifiques…

7
Bon
Watch Dogs 2
Des hackeurs au soleil...
Pari réussi pour Ubisoft concernant son virage artistique ! Watch Dogs 2 comporte tout de même de nombreux points noirs avec une répétitivité dans son gameplay même si les développeurs proposent des multiples choses, mais sans vouloir les mettre en avant... Globalement, le jeu est bon, mais il aurait pu être bien meilleur !